SISCO vol.8 (lauréat Fondation R Leblanc)

Uncategorized

L’ALBUM

Vu le récent passif de Sisco, des agents étrangers pensaient avoir trouvé en lui le bouc émissaire idéal pour leur projet d’assassinat. Dangereuse erreur d’appréciation ! Sisco est à présent en fuite, furieux, et bien décidé à retrouver les véritables coupables. Quitte à provoquer une nouvelle affaire d’état…

Sisco est plutôt du genre à arriver à ses fins. Les auteurs font de même, nous plongeant en plein cœur de l’action, une action musclée et explosive, à l’image de leur héros atypique. Benec parvient à éviter la routine et raconte avec une aisance rare la fin de ce diptyque. Le dessin très fouillé de Thomas Legrain, ses décors réalistes hyper-crédibles et la précision de son trait nous immergent dans cette course poursuite sans aucun temps mort. « Sisco », cela se confirme, est une série qui ne déçoit pas. Un thriller politique sombre et violent qui vise juste : pas vraiment moral, mais parfaitement crédible.

SISCO-couverture-800